Les cryptos – Semaine du 3 Mai 2021

Le processus d’institutionnalisation des cryptomonnaies s’accélère. La Banque Européenne d’Investissement a mandaté Goldman Sachs, Santander et Société Générale pour l’émission d’une obligation digitale à deux ans (échéance le 28 avril 2023) adossée à la technologie blockchain Ethereum. En outre, le PDG de Visa a confirmé lors de la présentation des résultats trimestriels sa volonté de se positionner encore davantage sur le segment des cryptomonnaies. Cette annonce intervient moins d’un mois après que Visa ait indiqué accepter les transactions en USDC (qui fait référence à l’USD Coin et qui est indexé à 100% sur le dollar US). L’institutionnalisation à l’œuvre des monnaies virtuelles nous laisse à penser que d’ici cinq ans elles feront partie de notre quotidien. Il est encore trop tôt pour savoir quelle monnaie virtuelle s’imposera. Probablement par le Bitcoin qui est trop décrié. Peut-être une monnaie virtuelle qui n’existe pas encore. Si on se projette d’ici quelques années, il est aussi probable que les monnaies virtuelles banques centrales soient dominantes. Elles ont deux avantages évidents : elles permettent des transactions plus rapides que les monnaies virtuelles décentralisées et elles sont moins énergivores – un sujet au combien important à l’heure du changement climatique.

Bureau de recherche Financial & Macro Insights by BNVLT


Sculture tête bleue

Parlez-nous de votre projet

Contactez-nous