SPAK – la newsletter du 04/10/2021

Payer ses dettes comme un Lannister

Celle qu’il fallait absolument réduire au plus vite jusqu’à la pandémie est devenue depuis un outil indispensable pour relancer l’économie, ce qui a pu poser question quant à une véritable logique concernant sa gestion.

LA DETTE

Quelques chiffres : en 1 an la dette mondiale a augmenté de 15 000 Mds USD pour atteindre 277 000 Mds USD (365% du PIB mondial). Dans les pays développés, elle est passée de 380% du PIB à 432%. 

Argent magique ?

You know nothing Jon Snow

Explications :

Supposons que vous ayez besoin d’argent. Vous contactez des proches au risque d’une fâcherie devant une réponse négative. Puis, vous vous tournez vers votre banque qui veut bien vous prêter à condition que vous lui payiez des intérêts car elle se prive de pouvoir utiliser cette somme.

La banque utilise l’argent qui « dort » sur nos comptes pour le prêter (particulier, entreprise, Etat) en vous garantissant que votre pécule sera toujours disponible. Vous la croyez, car à chaque fois que vous retirez, l’argent est disponible. On dit que : les dépôts font les crédits. 

Mais l’évolution des affaires nécessite de plus en plus de capitaux : consommation globale en hausse, levées de fonds,… Les banques octroient aujourd’hui des crédits en inscrivant simplement une ligne sur le relevé bancaire (sans nécessairement avoir cet argent). Ce crédit va alors générer des dépôts grâce aux remboursements. Les crédits sont alors à l’origine des dépôts.

Mais comment font les banques quand il n’y a plus d’argent disponible ? Elles vont voir leur banquier : la banque centrale qui leur prête / vend de l’argent. 

Mais si la banque centrale n’a plus de liquidités ? Alors elle fait marcher « la planche à billets » et en imprimera autant que nécessaire. Mais faire tourner trop longtemps la planche présente des risques :

👉 habituation avec moins d’efforts des Etats pour une gestion saine de leurs finances,

👉 déflation, hyperinflation, bref que des trucs en « ion » qu’on vous expliquera plus tard

Quelle que soit la banque, il y a des intérêts à payer.

Et annuler la dette ? 

Jean-Luc le magicien – Libre Actu

C’est l’une des propositions de Jean Luc Mélenchon, candidat de la France insoumise à la présidentielle. Mais, pour en revenir à une expression chère à notre président actuel « c’est du perlimpinpin » (def : remède prétendument miraculeux mais totalement inefficace). Pourquoi ? 

👉  un Etat qui ne peut plus emprunter ne peut plus prêter (entreprises,…),

👉  légalement une dette est un contrat qui doit être honoré,

👉 tout le monde est perdant car votre épargne va perdre de sa valeur.

Prêteriez vous à quelqu’un dont vous savez qu’il ne vous remboursera pas ? Il ne faudrait pas qu’une autre crise survienne… 

Emmanuel Macron en 2018 à une infirmière qui lui demandait davantage de moyens pour l’hôpital :

« A la fin les moyens c’est vous qui les payez aussi vous savez ! Il n’y a pas d’argent magique (…) un pays qui contrairement à toutes les économies autour de lui, va vers les 100% de dette publique rapportée à son produit intérieur brut, il faut pas croire… C’est vos enfants qui payent quand c’est pas vous ! »  Déso.

 

Les marché

Netflix achète son premier studio de jeux vidéo | Le HuffPost

La Pologne, reine du gaming

La Pologne est l’un des leaders mondiaux dans le domaine des jeux vidéo, Netflix y teste depuis août son offre de gaming. 

Cela remonte à la chute de l’URSS. A l’époque, les jeunes n’avaient pas accès aux jeux occidentaux. Ils ont donc fait avec les moyens du bord et développé des jeux localement. C’est ainsi qu’est née l’industrie des jeux vidéo en Pologne. A l’époque, les jeux étaient rudimentaires. De nos jours, la Pologne produit certains des plus grands succès mondiaux.

Derrière se trouvent souvent nos deux valeurs préférées de la semaine : CD Projekt et 11 bit Studios tous deux cotés à la Bourse de Varsovie. Ces développeurs et éditeurs de jeux vidéo ont connu un début d’année mouvementé mais ont un beau potentiel de rebond. 

Crytocorner

Le bitcoin ne vote pas Jadot

EELV on Twitter: "Yannick Jadot (@yjadot) et Sandrine Rousseau  (@sandrousseau) seront au second tour de la #PrimaireEcologiste… "

Une double confirmation que le Bitcoin est très nuisible pour l’environnement : Selon l’Université de Cambridge, le minage de Bitcoins (le processus qui consiste à créer de nouveaux Bitcoins) accapare 0,44% de l’électricité consommée au niveau mondial. Une étude de la société de services financiers NYDIG spécialisée dans la crypto-monnaie a conclu que le Bitcoin à lui seul représente 0,1% des émissions mondiales de CO2 en 2020. Cela pourrait atteindre 0,9% du total mondial dans moins de dix ans. C’est énorme.

Selon nous, l’empreinte carbone très élevée du Bitcoin est le principal frein à une adoption plus large de la crypto-monnaie. Ce sera  certainement un argument brandi par les états pour interdire le minage de Bitcoins. La Chine l’a déjà fait, d’autres suivront. 


La Dame de l’éco

 Les personnalités féminines qui font l’économie, notre maigre contribution à la parité

Auf wiedersehen

Marion Van Renterghem : "À 16 ans, Angela Merkel faisait partie du club des  filles non-embrassées" - Madame Figaro

Si nous regardons le secteur marchand, la production industrielle, les revenus, les avoirs,… les années Merkel ont été exceptionnelles. En revanche, du côté du secteur public, le tableau est beaucoup moins reluisant. 

Historiquement réticente aux mécaniques d’endettement avec la prévalance de l’idée que toute dette serait mauvaise par nature (un comble quand l’Allemagne pourrait emprunter à des taux d’intérêt faibles, voire négatifs, en raison des nombreux épargnants dans le monde désireux de placer leur argent dans des titres adossés à une économie sûre), il aura fallu l’insistance des sociaux-démocrates, pour que Merkel accepte une dette européenne commune afin d’affronter la crise.

La pandémie et les inondations ont rappelé à l’Allemagne qu’elle était plus vulnérable qu’elle ne l’imaginait. Les 3 grands enjeux de son successeur. Financer : 

👉 la modernisation numérique du pays,

👉 la transition écologique,  

👉 les départs en retraite d’une population vieillissante et le manque de main d’oeuvre qui en découle.

Difficile de se passer de la dette pour financer de telles dépenses. 

Spakulture

Expression : « payer ses dettes comme un Lannister »

Quel Lannister êtes-vous ?

signification : honorer ses dettes

Cette expression que vous ne connaissiez sûrement pas, entendue dans plusieurs titres de rap français, provient de la série Game of Thrones. L’une des familles du show, les Lannister, revendique de toujours honorer ses dettes. Si vous en avez la curiosité, vous  trouverez les références rap ici. On vous recommande plutôt d’écouter « Paye tes dettes » de Trenet, old school certes mais gage de qualité…  vous êtes prévenus.

 Le son : Perlimpinpin par Khaled Freak, 2017

Khaled Freak est l’auteur de videos de remix parodiques de responsables politiques. Son titre Perlimpinpin a été diffusé en radio en 2017 et compte plus de 17,3 M de vues… (cliquez sur l’image pour le découvrir)

Rendez vous ici pour vous inscrire et recevoir la newsletter SPAK chaque semaine

Bureau de recherche économique et analyse financière SPAK


Sculture tête bleue

Parlez-nous de votre projet

Contactez-nous