SPAK – La semaine économique du 5 Juillet 2021

Doutes sur l’inflation et disruptions au niveau du commerce international

Le point macroéconomique :

La pandémie continue de créer des distorsions économiques, particulièrement en Asie, mais les stratégies adoptées pour faire face aux nouveaux cas de Covid diffèrent. Alors que l’Australie applique strictement sa politique zéro covid en confinant pour deux semaines Sydney à cause de 80 cas identifiés, Singapour est en passe d’abandonner cette politique et envisage la mise en œuvre d’un plan de retour à la normale, en traitant la Covid comme la grippe. Cette dernière stratégie a de fortes chances de faire des émules. Avec les progrès enregistrés au niveau de la vaccination, nombreux sont les Etats, notamment dans les régions développées, qui vont être réticents à opter pour de nouveaux confinements stricts à l’avenir, même en cas de résurgence de la pandémie. De fait, l’accélération de la croissance économique que nous attendons au deuxième semestre en zone euro reste notre scénario central.

Sur le terrain de l’inflation, les disruptions au niveau du commerce international s’intensifient. Il faudra certainement six à neuf mois avant d’avoir un retour à la normale à ce niveau. Les tensions sur les prix deviennent de plus en plus intenables. Il y a un an de cela, le coût journalier pour transporter par voie maritime un conteneur de 6 mètres (qui peut par exemple contenir environ 50 réfrigérateurs) était d’environ 4100 dollars. De nos jours, pour effectuer le même trajet, le coût est supérieur à 15 000 dollars. Il s’agit d’une progression de plus de 380% ! Résultat : de nombreuses entreprises préfèrent repousser autant que faire se peut le transport de marchandises car il est tout simplement impossible de répercuter une telle hausse de prix sur les consommateurs ou de rogner autant sur les marges. Cette situation ubuesque pourrait donc faire que les tensions inflationnistes, présentées par la quasi-unanimité des banques centrales comme temporaires, soient là pour durer un peu plus longtemps que prévu.

Taux – Actions – Devises : 

Si on considère, comme c’est notre cas, que les tensions au niveau du commerce international vont être perceptibles encore pendant plusieurs trimestres, le trade à faire est de se positionner à l’achat sur les valeurs adossées au secteur de la logistique. La hausse est déjà entamée, avec parfois une progression à trois chiffres, comme c’est le cas de l’entreprise de transport israélienne ZIM dont la valeur de l’action a connu un bond de plus de 300% depuis son IPO l’année dernière. Même schéma pour le transporteur taïwanais Yang Ming. Et le potentiel de hausse, selon nous, reste intact pour les mois à venir. Autant la période de confinement a été marquée par une forte augmentation des valeurs du numérique, autant la période de réouverture économique devrait être marquée par un bond massif des valeurs de la logistique.

Données financières de la semaine SPAK.fr
Statistiques macroéconomiques Spak.fr

AGENDA ECONOMIQUE – 5 AU 11 JUILLET 2021

Agenda économique Zone Euro SPAK.fr
Agenda économique USA SPAK.fr
Agenda économique APAC SPAK.fr

Bureau de recherche économique et analyse financière SPAK


Sculture tête bleue

Parlez-nous de votre projet

Contactez-nous