SPAK – Le point cryptos – Semaine du 12 Juillet 2021

La Banque de France a réalisé une nouvelle expérimentation de monnaie numérique de banque centrale (MNBC)

Quelques jours après avoir réalisé, avec succès, une utilisation de monnaie digitale de banque centrale lors d’une simulation d’un règlement de titres cotés et le déclenchement de leur livraison dans la plateforme européenne de gestion des transactions financières, la Banque de France a mené, de nouveau, une expérimentation d’envergure simulant plusieurs opérations sur les obligations d’État (OAT). Elle souhaitait étudier le rôle que pourrait jouer une « MNBC de gros », les conséquences en termes de stabilité financière et les interactions possibles entre les nouvelles solutions de type blockchain et les infrastructures traditionnelles.

Si le règlement-livraison a eu lieu via une blockchain grâce à la MNBC fournie par la banque centrale, le test sur les OAT est allé plus loin : après l’émission, les titres ont été échangés entre banques sur le marché secondaire, via la blockchain, à l’aide d’un outil informatique commun alors qu’habituellement, ces opérations se réalisent, de manière bilatérale, par messagerie.

Les enseignements tirés de ces expérimentations contribueront, de façon importante, à la réflexion plus globale de l’Eurosystème, sur l’intérêt d’une MNBC.

Bureau de recherche SPAK.FR


Sculture tête bleue

Parlez-nous de votre projet

Contactez-nous