SPAK – Le point cryptos – Semaine du 20 Septembre 2021

SOLANA : ACCIDENT DE PARCOURS OU LE DEBUT DE LA FIN ?

« Les em***, ça vole toujours en escadrille ». Cette citation de Jacques Chirac pourrait parfaitement s’appliquer à la cryptosphère depuis quelques jours, tant le sort semble s’acharner. 

Depuis que les cours de Bitcoin (BTC) s’inscrivent dans une tendance baissière, rares étaient les projets à ne pas suivre le marché du BTC « dans le rouge ». La blockchain Solana, un réseau rival d’Ethereum, dénotait de façon insolente de ce mouvement, son cryptoactif natif (SOL), passant d’environ 35 USD le 1er août à plus de 210 USD le 9 septembre et son activité ayant augmenté fortement ces derniers mois.

Mais ce réseau, alternative évolutive à Ethereum, capable de traiter des milliers de fois plus de transactions par seconde tout en consommant moins d’énergie, a connu d’importantes difficultés : des blocs de transaction n’ont pu être traités (files d’attente) du fait de l’explosion de la finance décentralisée (DeFi) sur son réseau.

Les transactions ont été déclenchées par le projet DeFi Raydium, basé sur Solana. Raydium est une réserve de liquidités pour la bourse décentralisée (DEX) Serum. Avec le lancement du nouveau protocole Grape, les bots de trading automatisés de Raydium ont échappé à tout contrôle et ont inondé la blockchain de transactions.

Cet événement n’a pas seulement provoqué des remous sur Solana. SafeCoin, la première version communautaire de Solana, était aussi impactée. Un problème similaire sera-t il à prévoir en cas d’afflux de transactions avec le dynamisme de la finance décentralisée et l’arrivée récente des transactions liés aux token non fongibles (NFT) sur son réseau ?

Bureau de recherche SPAK.FR


Sculture tête bleue

Parlez-nous de votre projet

Contactez-nous