SPAK – Le point cryptos – Semaine du 5 Juillet 2021

Crypto-entrepreneurs, bienvenue au Salvador

Le Salvador continue son offensive dans le domaine des crypto-actifs et cherche désormais à attirer les crypto-entrepreneurs grâce à un cadre fiscal attractif (absence d’impôt foncier et absence d’impôt sur les plus-values pour le Bitcoin puisqu’il s’agira d’ici peu d’une monnaie légale dans le pays). S’ajoute aussi à cela le fait que les crypto-entrepreneurs bénéficient automatiquement de la résidence permanente.

La stratégie du Salvador est pertinente du point de vue économique (le pays cherche à diversifier son économie) mais incertaine sur le moyen-long terme. Le pays a de nombreux handicaps qui l’empêche d’être le premier crypto-Etat : l’insécurité est très élevée (avec le risque de kidnapping que cela implique par exemple), les infrastructures sont vétustes (notamment au niveau de l’accès à l’énergie ce qui pourrait poser des sérieux soucis aux éventuels mineurs) et enfin l’accès à internet reste réduit (seulement 1/3 de la population a accès à internet, ce qui va limiter sérieusement l’usage du Bitcoin dans les transactions commerciales). 

Il est fort probable que le Salvador soit contraint d’ici peu de revoir à la baisse ses ambitions et de rester avec le dollar américain comme principale monnaie légale. Néanmoins, les tentatives qu’on a pu voir ici et là émerger de crypto-monnaie étatique (comme au Venezuela) ou d’adoption de crypto-monnaie ayant cours légal (comme au Salvador) montrent de manière magistrale que les cryptos vont faire partie du quotidien à l’avenir.

Notre seule certitude à ce stade repose sur le fait que les monnaies numériques banques centrales (comme le e-yuan) auront certainement un rôle dominant à côté des monnaies virtuelles décentralisées qui subsisteront car elles sont sources permanentes d’innovation. 

Bureau de recherche SPAK.FR


Sculture tête bleue

Parlez-nous de votre projet

Contactez-nous