SPAK – Private equity : soutenir les entreprises en transition

Retrouvez la tribune d’Anne-Claire Bennevault Présidente de BNVLT et co-fondatrice de SPAK dans Les Echos : « Private equity : soutenir les entreprises en transition »

La pandémie a été un accélérateur de tendance en imposant dans le débat public la nécessité d’agir pour accompagner la transition écologique. Un des instruments essentiels pour soutenir cette transition réside dans le private equity, estime Anne-Claire Bennevault, directrice du cabinet BNVLT.com et de la plateforme Spak.fr.

Les acteurs du private equity – ou capital-risque – en France n’ont pas attendu la crise pour prendre ce tournant et soutenir les entreprises européennes qui apportent une réponse immédiate à l’urgence climatique. Il existe quelques segments favorisés : la production d’énergies propres, la mobilité bas carbone et l’amélioration de l’efficacité énergétique.

Mais leur démarche est incomplète. Il faut maintenant également renforcer en fonds propres les entreprises en transition, polluantes ou participant activement à l’économie carbonée, afin qu’elles puissent développer un nouveau modèle plus en accord avec les attentes actuelles en matière de respect de l’environnement.

Le private equity accuse un retard par rapport aux gestionnaires d’actifs cotés dans le déploiement de stratégies d’investissement comprenant les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Cela s’explique notamment par le fait que le marché non coté n’a aucune obligation de communiquer sur les impacts sociétaux, ce qui complique la tâche d’évaluation des critères extra-financiers. Mais le retard pris est progressivement comblé. Les acteurs du private equity ont développé des modèles internes leur permettant de définir leurs propres critères…

Pour lire la tribune complète rendez vous sur Les Echos

Tribune publiée le 6 Juillet 2021


Sculture tête bleue

Parlez-nous de votre projet

Contactez-nous