La finance durable peut elle sauver le monde ? SPAK – 29/11/2021

La finance durable peut elle sauver le monde, derrière ce titre un brin provocateur on vous l’accorde se cache une réalité : le secteur financier joue un rôle prépondérant dans le financement de l’économie en étant un intermédiaire entre les épargnants (les ménages, vous, nous quoi) et ceux qui ont besoin de financement (entreprises, Etat). La finance peut et est même incitée à participer activement à une meilleure orientation des capitaux disponibles vers le financement de projets autant un impact positif pour la Société. 

Pourquoi on vous parle de finance durable ? 

Ca ne vous aura pas échappé, nous avons un léger problème de réchauffement climatique. Pour ceux qui auraient encore un doute les graphiques c’est pratique :

Observations du changement climatique | Chiffres clés du climat

La finance durable qu’est ce que c’est ? 

Il s’agit de l’ensemble des pratiques financières visant à favoriser l’intérêt de la collectivité sur le long terme. Elle comprend 3 concepts : la finance solidaire, la finance socialement responsable et la finance verte.

La finance solidaire visant à faciliter le financement de projets luttant contre l’exclusion et à améliorer la cohésion sociale. Cela peut passer par des microcrédits ou des prêts solidaires.

La finance (socialement) responsable visant à favoriser des investissements dits socialement responsables (ISR), définis selon des critères ESG : respect de l’environnement (E), la considération et le bien-être des salariés comme, par exemple, le dialogue social (S) et les bonnes pratiques de gouvernance (G) comme la lutte contre la corruption, féminisation des conseils d’Administration.

La finance verte visant à soutenir les investissements ayant un impact positif sur l’environnement en favorisant la transition énergétique et la lutte contre le réchauffement climatique.

Quand la finance durable est-elle apparue ?

On pourrait dater sa naissance en 1637 avec la création du Mont de Piété, organisme de prêt sur gage qui a pour mission de faciliter les prêts d’argent notamment en faveur des plus démunis. Sous sa forme moderne, elle s’est développée notamment sous l’influence de 2 facteurs :

  • La volonté de donner du sens à la Finance et de la rendre plus transparente suite aux prises de risques excessives des acteurs de la finance traditionnelle qui ont provoqué la crise de 2008.
  • Favoriser un monde plus durable via de nombreuses initiatives, en particulier de l’ONU

Les marchés

Finance durable, comment et où investir ? 

Strasbourg Trash Challenge : un grand ramassage de déchets pour nettoyer  ton quartier

Via des placements et produits « responsables » et/ou « verts » et/ou spécifiques à la finance solidaire proposés par les banques, les compagnies d’assurance… mais aussi par des fonds d’épargne salariale (Plan d’Epargne Entreprise, Plan d’Epargne Retraite) proposés par certaines firmes au titre du versement de la participation et de l’intéressement.


La livre turque poursuit sa chute

Une super héroïne turque toute rouge, Selma Tolon , la janissaire -  Couleurs d'Istanbul

Le cours de la livre turque (TRY) a chuté ces derniers jours. Depuis le début de l’année, elle a perdu près de 45% de sa valeur, tombant à un niveau encore jamais atteint : 14 TRY = 1 EUR. 

Pourquoi une telle chute ?

Malgré une inflation de près de 20% sur 1 an qui pèse sur le pouvoir d’achat des ménages, la banque centrale a abaissé, pour la 3ème fois en moins de 2 mois, le niveau de son taux d’intérêt directeur, de 16% à 15%.

Bien que très critiqué, le président Erdogan a défendu cette initiative en exprimant son hostilité aux taux d’intérêt élevés. Pourquoi ? Il le voit comme un frein à la croissance (on y reviendra promis) et considère qu’une diminution de ces derniers permet de stimuler les exportations, les investissements et l’emploi. Depuis le limogeage du gouverneur de la banque centrale turque, favorable à une politique monétaire plus restrictive, les investisseurs semblent délaisser la livre. 

Cryptos corner

Vers une Bitcoin City ?

Batman Animated Batsignal Over Gotham City By Happybirthdayroboto GIF |  Gfycat

Le président du Salvador, Nayib Bukele, vient d’annoncer le projet d’une « Bitcoin City », qui sera alimentée par l’énergie du volcan Conchagua et financée par une dette libellée dans ce cryptoactif.

Selon le chef d’État, cette nouvelle ville inclura des zones résidentielles et commerciales, des services, musées, divertissements, bars, restaurants, aéroport, port, chemin de fer avec un objectif « zéro émission de CO2 ». Le projet coûterait 300 000 bitcoins, soit 1,7 milliard de dollars (cours actuels). 

La population salvadorienne de son côté redoute une instabilité monétaire et une inflation en raison de l’extrême volatilité du Bitcoin Voir notre newsletter dédiée aux cryptomonnaies

La Dame de l’Eco

Kate Raworth

La Thérorie du Donut

Kate Raworth, auteure de la Théorie du Donut

Kate Raworth est économiste, elle se consacre aux défis sociaux et environnementaux. Elle a écrit « La Théorie du Donut, l’économie de demain en 7 principes », paru en France en novembre 2018. Sa thérie est issue de 11 années de travail dans les équipes d’Oxfam Grande-Bretagne.

Son objectif : repenser l’économie, pour parvenir à répondre aux besoins humains de base et à la préservation de l’environnement.

Sa thèse : Nos institutions politiques, financières et sociales sont fondamentalement structurées autour d’une idée centrale : celle de la croissance infinie du PIB (voir notre newsletter). Pourtant, l’observation de la nature démontre l’inexactitude de cette croyance : dans la nature, rien ne croît toujours, auquel cas il finit par se détruire ou détruire l’environnement sur lequel il repose.  Elle tente donc de repondre à la question : comment transformer notre économie pour qu’elle puisse continuer de prospérer sans être obligée de croître ? Cette question est centrale dans les pays aux revenus très élevés et pose également la question du modèle de développement futur des pays à revenus faibles ou intermédiaires.

A lire sur le site d’OXFAM

Le diagramme de la Théorie du Donut

Citation : « En économie, l’outil le plus puissant n’est pas l’argent, ni même l’algèbre. C’est un crayon. Parce qu’avec un crayon vous pouvez redessiner le monde. »

Homer Simpson The Simpsons Doughnut Donut GIF | Gfycat

Spakulture

Greenwashing

Greenwashing. Quand le vert n'est pas blanc. « traitdemarc

« Greenwashing » est un terme désignant toutes les pratiques visant à revendiquer un positionnement  écologique à des fins seulement mercantiles (pour vous inciter à acheter un produit ou service pensant que vous faites une bonne action). En français, le terme de greenwashing est traduit par écoblanchiment ou verdissage. 

En effet, il ne suffit pas de revendiquer d’être ecologiste pour l’être … Il faut agir dans ce sens en apportant des preuves concrètes du bénéfice de son action. 

Pourquoi on en parle ? Une étude de chercheurs de l’école de commerce française Edhec pointe le risque d’écoblanchiment des fonds de placement de la finance durable. Après avoir analysé les indices boursiers climatiques et les fonds qui disent ne retenir que des entreprises engagées dans la réduction de leurs gaz à effet de serre, les chercheurs se sont aperçus que les critères environnementaux ne pèsent en réalité que pour 12% dans les choix d’investissement des innombrables fonds affichant l’étiquette de finance durable. Pire leur étude sur la période 2011-2020 montre qu’un tiers des entreprises dont le score environnemental se détériore au fil du temps voient leur poids augmenter dans les portefeuilles analysés… A lire ici 

Le Film : Soleil Vert

1973, Richard Fleischer

Soleil vert (Soylent Green), film américain de Richard Fleischer, 1973

Poursuivons sur notre thème « green » : l’histoire se déroule en 2022 dans un New York pollué et surpeuplé. Le manque de nourriture amène les autorités à créer des aliments artificiels et industriels conçus par la société Soylent.

Le détective Thorn, assisté par le vieux professeur « Sol » Roth, véritable mémoire du temps passé, enquête sur la mort d’un certain Simonson, un riche privilégié proche des cercles dirigeants. Alors qu’il progresse dans son enquête, Thorn s’aperçoit que cette caste fait tout pour l’empêcher de découvrir la vérité…

A voir absolument


Retrouvez-nous sur Instagram, abonnez-vous et partagez

👇

Vous aussi contribuez à une meilleure éducation financière et économique des Français, partagez cette newsletter

Pour lire les newsletters précédentes, c’est ici

Rendez-vous ici pour vous inscrire et recevoir la newsletter SPAK chaque semaine

Bureau de recherche économique et analyse financière SPAK


Sculture tête bleue

Parlez-nous de votre projet

Contactez-nous